Souvenirs d’écoliers dans le Pays Basque

Souvenirs d’écoliers…. Nous vivions dans les fermes en dehors du village. Tous les jours nous allions à l’école à pied, matin et soir, avec la pluie, l’orage, le vent ou le soleil, car nos parents n’avaient pas de voiture. Au passage, tous les enfants des fermes voisines, nous retrouvaient et nous arrivions à l’école tous…

Le vélo de mon grand-père

Le vélo de mon père …   Je suis issue d’une famille nombreuse. J’ai deux grands frères qui travaillaient durs à la ferme comme moi mais ils jouaient avec les autres enfants du village. Alors que moi, je devais aider ma mère à la ferme à surveiller mes petits frères et sœurs. J’avais très envie…

Anciennes photographies

Sur cette photo on peut voir les grands parents de mon mari. La photo doit dater de la fin du 19° siècle.       Cette photo, plus récente, montre la fierté des paysans à l’époque : l’attelage de bœufs. Les enfants aidaient souvent à guider les attelages. La petite fille qui tient fièrement l’aiguillon,…

Les écoles et la vie scolaire

Les écoles rurales avant Jules-Ferry Sous l’Ancien Régime, il n’existait pas de cadre administratif particulier pour l’école. L’enseignement était dispensé dans la plus grande confusion. Beaucoup de ces écoles avaient un fonctionnement saisonnier, le nombre d’enfants présents variant dans des proportions considérables au gré des loisirs laissés par le rythme des travaux des champs. Ces…

Les évènements familiaux

Les veillées et les sorties du dimanche Le dimanche était une journée particulière. À l’issue de la messe, la famille se regroupait pour un repas en commun ; dans l’après-midi on prenait la direction des terrains de rugby pour encourager l’USM ou l’Aviron. Pour la famille LAFFARGUE comme pour d’autres, les enfants attendaient avec impatience…

L’école, de notre temps

Dans les petits villages, on commençait l’école vers six ou sept ans. En principe on arrêtait l’école vers 14 ans après le certificat d’études. Robert, lui, n’a pas passé le certificat d’études : « je suis parti domestique à 12 ans chez Mgr Saint-Pierre à Saint-Pierre d’Irube ». Gracie avait une amie qui était intelligente et qui travaillait…

Les écoles de Bardos

A Bardos, autrefois, il y a eu jusqu’à 5 écoles. Au bourg, il y avait l’école libre Sainte Marie ainsi que l’école publique du bourg. Mais il y avait aussi des écoles dans les quartiers : l’école du quartier Ibarre, qui fut dirigée par Pierrot Laborde, ancien maire de Bardos, l’école du quartier Lambert et celle…

Le cadre de la vie quotidienne

1 – L’espace de vie Les caractéristiques des habitations basques ont été décrites dans de nombreux ouvrages. Celles de Mouguerre n’ont rien de différents et ne justifient pas une présentation particulière. Dans le cadre de notre document, on peut toutefois noter la modification de l’urbanisme au cours des dernières années, conséquence de l’adaptation des habitants…

La plus belle fête de l’année

Version basque Samedi nous tuons le cochon. La maison est animée. Tout d’abord nettoyer et préparer les pots en grès, à graisse de l’année dernière, ainsi que les bocaux en verre et les caoutchoucs. La veille (vendredi) peler et peser l’ail et les oignons. Mettre les oignons dans une marmite, couvrir d’eau. Faire bouillir au…

Notre certificat d’études

C’est au cours d’un goûter de Biltokia (le groupe des aînés du quartier Balichon) à la MVC de Bayonne Centre Ville que furent enregistrées ces quelques séquences. Le certificat d’étude : Simone et Francine se rappellent comme cet examen était difficile, mais aussi qu’on pouvait s’arranger avec l’examinateur…  

L’enfant de troupe

« L’enfant de troupe » est extrait d’un recueil écrit par la grand-mère de mon mari au début du XX° siècle.

Las mounyètes

Tè, aqueste tour en planta  é sémia nouste casau qué pensàbie à quàuqués detzénes d’ans en darrè : lou sémiat dous tarbès e dou milhoc amasse. En aquéth téms aquéro culture qu’améliourabe las finances de la maysoâde. Û cop lou sòu près ta sémia, qu’apréstabem lou sémiadé, qu’ère û dus rencs «Latisnère» ; qu’abè dus…