Marie-Jeanne, l’infirmière

 Je vais vous présenter une personne que j’ai interrogée le 18 janvier 2011 à la maison de retraite Arditeya, située à Cambo-les-Bains . Voici les souvenirs de Mme Marie-Jeanne Jeanneteau qui est née en 1934 et a vécu à Thouars dans les Deux-Sèvres.  Sa spécialité Mme Marie-Jeanne Jeanneteau a été infirmière anesthésiste dans le Poitou, sa terre…

Forgeron

« Je vais vous parler de mon métier d’autrefois, j’étais forgeron …. »  

L’arrivée de l’eléctricité, de l’eau, de la radio et de la télévision

Mon grand-père nous raconte l’arrivée du confort dans son quartier de Tyrosse :           « Quatre événements ont marqué mon enfance et mon adolescence : l’électricité et l’eau dans les maisons, la radio, la télévision.           Je devais avoir 3 ou 4 ans lorsque le quartier où nous habitions (mon grand-père, mes parents, mes 2 frères, mes 2…

La douceur de l’enfance

Je m’appelle Sauveur NOBLIA, je suis né le 11 septembre 1927 de parents agriculteurs à SEGURAKO borda, dans une ferme située dans les montagnes d’Espelette, à 1 km de la frontière espagnole. Ma famille était composée de 5 frères et 3 sœurs, j’étais le 9ème. Malgré le nombre, j’ai été aimé et désiré, je dirais…

Le tour du monde d’Edouard

« Je suis né à  Monein, et à l’origine, j’étais paysan ;  je ne savais pas trop quoi faire et à 25 ans j’ai travaillé chez Renault pendant 5 ans …. »

Un bien beau dimanche

Oui c’était un bien beau dimanche de soleil de ce mois d’août 1944 à Pau.  Nous jouions.  Il y eut une rumeur :  « Ils s’en vont ».  En ce temps là, il fallait interpréter ces  «  ils ». « Ils débarquent », c’étaient les Alliés. On était contents. « Ils s’en vont ». il s’agissait des Allemands. On était très contents aussi….

Une journée de ski à Gourette en 1942

Quand j’étais jeune, au début des années 40,  j’ai commencé ma carrière professionnelle à Pau. Il nous arrivait en hiver,  rarement il est vrai, d’aller faire du ski à Gourette. La station n’avait rien à voir avec le modernisme d’aujourd’hui, et même les conditions de transport étaient bien différentes. Nous n’avions pas de voiture ,…

La vigne – le vin et ses dérivés

Le coteau Nord avec exposition Sud faisait partie du terroir de l’AOC Jurançon. L’orientation Sud- Sud- ouest est la meilleure. C’est l’après-midi et le soir que la chaleur du soleil est la plus intense. En ces temps anciens, tout le monde faisait son vin ; peu importait l’exposition ; Ceux qui n’avaient que de très petites surfaces…

Brest 92 et la renaissance de la mâture en Vallée d’Aspe

J’ai fréquenté les écoles de Lèes-Athas, le Cours complémentaire de Bedous et le collège d’Oloron sans jamais entendre parler de la grande exploitation des bois de la Vallée d’Aspe à la fin du XVIIIème siècle. Le sujet était hors programme ou tabou. Les mots mâture, port, maison espitalière, forêt d’Issaux et du Pact étaient bien…

Estialescq, la vie au village

Voici, pêle-mêle, quelques souvenirs de la vie à ESTIALESCQ, des années 30 jusqu’aux années 40.1929 : Electrification avec éclairage public sur toute la commune.  Une ampoule avec abat-jour sur les poteaux en bois à chaque endroit dangereux : descentes, virages, croisements, fontaines. La puissance, fournie par des fils de cuivre relativement fins était faible, mais représentait tout…

Errobi-Alde, chronique des années 1948-1957

Seul le nom demeure inscrit au panneau signalétique du chemin qui garde encore la mémoire du lieu : « Chemin ERROBI-ALDE », au delà de Cam-de-Prats, prolongeant le Chemin de Jacquemin en direction de Glain et de la voie ferrée. Les vieux Bayonnais doivent se souvenir de la Villa Errobi-Alde, blanche aux volets rouges, élevée entre les…

Riupeyrous, un autre regard

L’idée originale est venue pendant la pose de la première pierre de la nouvelle salle communale de Riupeyrous. Le but était de récolter et d’enregistrer des témoignages des anciens. C’est devenu un projet plus ambitieux en collaboration avec l’agence départementale Numérique 64. Le court métrage final a été présenté au village le 11 décembre 2010…