Les métiers féminins

Comme nous l’avons précisé au début de ce chapitre, les femmes ont, durant cette période, changé leur position sociale en obtenant progressivement l’accès à tous les métiers. Nous évoquerons ici les travaux spécifiques qui leur étaient dévolus, tous touchant à l’entretien de la maison et du ménage (cuisinières, repasseuses, tricoteuses, lavandières, etc.). Mais la qualité…

Les métiers ambulants

La profession de colporteur ou marchand ambulant était très répandue au début du XXe siècle. Certains d’entre eux avaient des occupations totalement disparues de nos jours comme le marchand de peaux de lapin ou le taupier. D’autres se sont sédentarisés comme les rétameurs, les cardeurs de laine et les matelassières avant de céder le pas…

L’usine qui ne voulait pas mourir

La Société d’études et des produits chimiques Alors que la saline Marcheville et Daguin du Port de Mouguerre fonctionne depuis près de vingt ans, voici qu’un autre groupe industriel arrive dans la commune, porteur d’un nouveau projet. Cette entreprise a son siège à Varangeville, département de Meurthe-et-Moselle, ville connue pour ses salines et industries chimiques…

La saline Marcheville et Daguin au Port

Nous avons déjà pu voir la tentative d’exploitation du gisement de sel dormant sous le sol au quartier Elizaberry, au début du XXème siècle. Son initiateur, le docteur Mardko Rosenthal, devant le peu de rentabilité ne s’obstina pas. Le sel avait pourtant fait le bonheur des communes voisines Briscous, Villefranque, Arcangues qui exploitèrent ce banc…

Les progrès que nous avons vu arriver

Au cours de notre vie, nous avons connu beaucoup de transformations, et dans bien des domaines. Dans la vie à la maison, tout d’abord. Bien sûr, dans notre enfance l’électricité existait, mais toutes les maisons, et surtout les fermes éloignées, n’étaient pas reliées. Alors on s’éclairait avec des bougies, des lampes à pétrole ou à…

Les filles de Marie et autres souvenirs religieux

A Hasparren, comme dans de nombreux villages du pays basque, les écolières qui le souhaitaient pouvaient être admises aux “filles de Marie”. Qu’elles soient scolarisées à l’école libre ou à l’école laïque, toutes les filles pouvaient y prétendre. Mayi précise : « On restait fille de Marie jusqu’à se marier. Moi je suis restée mutxurdin (célibataire), c’est…

Le trésor dans le grenier

J’ai 13 ans, j’aime beaucoup fouiller les coins et les recoins du grenier de mon amatxi. Un jour, en me penchant pour ramasser un objet, je découvre que ce que je croyais être une cloison en bois mène dans la pièce du trésor, des vieilles pièces de type Lindauer. Elles datent de 1917-1918-1920-1930-1941 et de 1942. Dessus, on…

Les travaux d’été autrefois

Il y avait beaucoup de travail dans nos campagnes autrefois : le maïs, le blé, les foins, la vigne pour ceux qui en avaient, et bien sur le jardin potager… Le maïs D’abord, il fallait préparer les bœufs, les ferrer, aiguiser le brabant… Puis on préparait aussi le terrain en y mettant du fumier. D’abord on…

Les quartiers de Mouguerre : le Port et Elissaberry

Promenade au QUARTIER DU PORT Initialement secteur de pêche et d’agriculture, le quartier du Port est devenu secteur industriel dans les années 1920 avec l’installation des usines Marcheville-Daguin et Solvay. Outre son activité économique, ce quartier se caractérise dans les années d’après-guerre par une importante vie sociale et associative basée sur la qualité des rapports…

L’arrivée de l’eléctricité, de l’eau, de la radio et de la télévision

Mon grand-père nous raconte l’arrivée du confort dans son quartier de Tyrosse :           « Quatre événements ont marqué mon enfance et mon adolescence : l’électricité et l’eau dans les maisons, la radio, la télévision.           Je devais avoir 3 ou 4 ans lorsque le quartier où nous habitions (mon grand-père, mes parents, mes 2 frères, mes 2…

Mémoires de ma jeunesse

Mme P.C. fait un retour en arrière de 70 ans, se remémorant quelques épisodes de sa jeunesse malheureuse. Elle commence ainsi son récit : oh, nous avons été très gâtés par nos parents, avec ma soeur et mes frères, mais à douze ans, je suis tombée d’un mur d’enceinte de la ville d’une hauteur de…