Deux traditions culinaires ancestrales : le régalet (Béarn) et les mamelles de vaches (Limousin)

 

Chez moi dans le Béarn, nous faisions le régalet : c’est une bonne tranche de pain (grillée si on le souhaite), frottée avec de l’ail et recouverte de graisse d’oie et de canard (mes parents faisaient chaque année les conserves d’oies et de canards). Nous le faisions pour la famille qui revenait au pays, pour noël en plein milieu d’après-midi avec un bon café ou encore en apéritif.

Dans les années 60, chez mes beaux-parents, dans le Limousin, ils cuisinaient la mamelle de vache. Ils faisaient griller des tranches très fines et c’était délicieux. Au départ je ne voulais pas goûter mais au final j’ai beaucoup aimé. C’était un abat que le tripier gardait pour les « gens simples » et  eux, qui étaient de fins bourgeois, en raffolaient.

[Total: 1 Moyenne: 3]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *