La douche à l’espagnole

En mars 1968, j’ai commencé à faire une maison, pratiquement tout seul.

J’ai fait la maçonnerie, le chauffage central, les plâtres, le carrelage, la cheminée (j’ai récupéré un marbre d’Italie et une très vieille cheminée en brique) et j’ai installé les menuiseries qu’un copain m’a fabriqué.

En bas, dans le garage, je gardais de la place (la maison est au 1er étage) pour faire une douche de 4m². En 1980, à peu près, j’ai fait cette douche en carrelage qui se présentait en plaque de 33cm par 33cm que j’ai démoli pour les recoller carreaux par carreaux. J’ai fait 1 dessin divisé en 4 morceaux dont 3 entiers et le 4ème coupé par la douche, cette dernière mesure 90 cm de diamètre et 12cm de profondeur. Elle est enfoncée dans le sol, et, tout autour, il y a une pente douce, qui permet lorsque l’on se douche, que l’eau coule dans la douche. En bordure de cette douche il y a un liseré rouge pour qu’on la voie bien et qu’on ne tombe pas dedans. J’ai ensuite fait les murs de la salle de bain, puis le plafond en aluminium (style miroir pour que l’on puisse se voir), peint la porte et installé le radiateur pour le chauffage.

   

J’avais déjà en 1972, réalisé pour un copain du quartier, la même douche mais plate, les douches que l’on appelle maintenant les douches « à l’Italienne », elle est à Jurançon, on peut encore la voir.
Je pense que certains ont dû prendre des notes, car mon modèle a été repris des années plus tard.

[Total: 1 Moyenne: 2]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *