L’église de Claracq

le

L’église de Claracq est dédiée à l’Assomption-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie ce qui vaut au village de faire la fête le dimanche qui suit le 15 août. Elle est implantée de manière à être un repère visuel tant dans la paysage, perchée sur une imminence topographique, que dans le village, en tête de proue du « navire urbain ». C’est l’une des rares constructions qui a su traverser les siècles devenant ainsi une référence permanente du bourg.
Le second caractère qui fait l’identité de cet édifice réside dans le duo église – abbaye laïque, institution qui remonte à l’époque moyenâgeuse quand l’édifice cultuel a été perçu comme source de revenus. La survivance de ce tandem n’existe plus aujourd’hui qu’au travers de la toponymie du terrain contigu.
L’église qui nous est donné à voir est l’héritière du laraire romain, de la chapelle paléo-chrétienne de l’arribère deu glesia et des fondations romanes. Mais cette romanité ne dit pas son nom, un travail d’observation est nécessaire pour en deviner les origines.
Enfin, ce qui fait également l‘intérêt de cette construction c’est qu’elle s’inscrit dans une collection impressionnante d‘édifices romans en Vic Bilh, un terroir qui porte bien son nom.
Pour l’anecdote, le visiteur découvrira avec curiosité la vache blasonnée en lieu et place d’un chrisme.

[Total: 1 Moyenne: 5]

Thèmes associés au témoignage:



Témoignages similaires:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *