Souvenirs

Souvenirs de quelques pensionnaires de la maison de retraite d’Artix.

 

Entretien avec Mr. …

J’ai eu mon certificat d’études mention assez bien. Notre instituteur n’était pas commode, heureusement j’étais très sage !

Ma passion était la chasse, la pêche, et la cueillette de champignons. D’ailleurs ma mère allait les vendre aux halles de Pau avec une charrette. J’ai beaucoup dressé les chiens de chasse, j’ai braconné avec une fourchette une épuisette et une lampe à gaz.  Je péchais des gougeons et des anguilles. Heureusement je ne me suis jamais fait attraper ! Comme on dit « pécheur, chasseur, menteur ! »

Je me suis marié et j’ai eu trois enfants. J’ai rencontré ma femme dans un bal, les fêtes de village duraient deux à trois jours. On dansait les valses et le tango. Ma femme était coiffeuse, moi j’ai été militaire, brigadier, chef et sergent pendant 5 ou 6 ans. Ensuite j’ai eu une entreprise de peinture, j’ai eu jusqu’à 24 ouvriers

J’ai aussi joué de l’accordéon et de la trompette. Ah, il ne faut pas oublier le rugby. Je n’aimais pas le poste de talonneur, par contre ¾ centre oui. Quelques règles ont changé comme les plaquages par exemple. Mais je me souviens surtout  de l’ambiance, on peut dire qu’elle était bonne…..

Entretien avec Mme ….

Née à Arudy, en 1922

J’ai été enseignante. Quand j’étais petite et que je n’étais pas sage, on avait un verbe à conjuguer. Je peux vous dire que certains étaient forts en conjugaison ! A la maison, par contre j’étais calme car ma mère était très sévère. J’allais de temps en temps à la fête d’Arudy. Je jouais aussi du piano.

Entretien avec Mme …

Née le 17/10/1909

Je travaillais à la ferme et j’allais à l’école tenue par des sœurs. A noël ce qui était important c’était la messe. On y allait en sabots, on mettait nos chaussures juste avant d’entrer. J’ai eu trois enfants. Je n’ai jamais été en vacances, ce n’était pas possible avec le travail de la ferme. Par contre, j’adore chanter….

[Total: 1 Moyenne: 5]

Thèmes associés au témoignage:



Témoignages similaires:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *