St Pierre d’Irube

le

Le dragon de Lissague est sans conteste l’animal fantastique le plus connu de la commune.
Beaucoup d’auteurs locaux comme Compaigne , Masein, Moreri, Chaho, Vicomte de Belsunce, de Jaurgain, Bailac… ont conté cette légende.

Vers l’an 1400, il fut rapporté qu’une bête monstrueuse sortant du flanc de La Rhune, répandait la terreur sur la contrée. Il s’agissait d’une hydre à trois têtes surnommée par les Basques Sugulna.

L’animal avait établi son antre dans une caverne rocheuse non loin de la fontaine de Lissague à Saint Pierre d’Irube et répandait la terreur sur les environs. En 1407 deux jeunes filles de Villefranque devinrent la proie du monstre. Un noble et courageux chevalier à peine âgé vingt ans, Gaston-Armand de Belsunce, fils de Garcie-Arnaud de Belsunce seigneur de Macaye, animé de l’esprit de chevalerie, décida de défier la bête dans son repaire. Il s’ensuivit un combat titanesque. Gaston-Armand de Belsunce réussit à porter un coup terrible tranchant une partie des trois têtes de l’hydre. Déstabilisé par le coup, il fut renversé et pris dans les griffes du dragon. Blessé à mort, l’animal tenta de se débarrasser du chevalier en se précipitant dans la Nive. Loin de lâcher prise, Gaston-Armand de Belsunce préfèra se sacrifier avec le monstre. Ils furent retrouvés le lendemain, enlacés au fond de la Nive.

La contrée ravagée par le monstre prit le nom de Hiruburu qui signifie trois têtes en basque. Ce nom s’est transformé de nos jours en Hiriburu. La source, près de laquelle se déroula le combat, peut encore se voir aujourd’hui et s’appelle depuis 1407 la fontaine du dragon.

Extrait du site www.saintpierredirube.fr

Voici St Pierre d’Irube vu par ses habitants lors du passage de l’Agence Départementale Numérique 64 en avril 2017.

[Total: 1 Moyenne: 4]

Thèmes associés au témoignage:



Témoignages similaires:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *